07 68 74 47 65 -- Avenue du 19 mars 1962, 38160 Saint Antoine l’Abbaye

Et sinon, des avancées sur le Lieu de Vie et d’Accueil ? Bien sûr !!

Et sinon, des avancées sur le Lieu de Vie et d’Accueil ? Bien sûr !!

Et sinon, des avancées sur le Lieu de Vie et d’Accueil ? Bien sûr !!

LA grande nouvelle arrivée fin juin : un généreux mécène a accepté de nous financer 2 CDD de « chargés de projets » pendant un an !! Luis et Jean-Baptiste sont donc embauchés pour faire avancer l’aventure Binettes, et en particulier les projets « Lieu de Vie et d’Accueil » et « Espace de Vie Sociale ».

Nouvelles du projet Lieu de Vie et d’Accueil (LVA)

Un petit rappel, il s’agit de créer et faire vivre un petit lieu d’hébergement pour 7 personnes ayant un handicap mental, que nous souhaiterions implanter au cœur du village de St-Antoine l’Abbaye (voir davantage de précisions : http://binettesetcompagnie.fr/wp-content/uploads/2018/05/Plaquette-pr%C3%A9sentation-projet-LVA.pdf ).

Depuis l’AG, voici les dernières avancées et nos perspectives

* Nous avons rencontré le 21 juillet Laura Bonnefoy, maire de Vinay, vice-présidente au Conseil Départemental chargée des affaires sociales, responsable de notre territoire. Nous lui avons présenté notre projet. Elle a été plus à l’écoute et encourageante que le responsable technique rencontré en juin, mais nous a tout de même indiqué qu’il serait indispensable que nous nous adossions à une association gestionnaire reconnue. Il se trouve qu’elle apprécie particulièrement l’Arche de Jean Vanier vers qui nous nous tournons en ce moment.

* Nous avons visité l’Arche de Jean Vanier de Grenoble le 30 novembre, et dans la foulée nous avons travaillé avec un intervenant extérieur sur la conformité entre nos valeurs et notre identité et celle de l’Arche de Jean Vanier, en particulier sur la dimension spirituelle de l’Arche. Il s’agissait d’une étape décisive pour la suite de ce projet…. Et nous nous retrouvons pleinement dans les valeurs et l’esprit de l’Arche de Jean Vanier, aussi nous leur avons formulé le souhait d’intégrer cette fédération. Nous avons quelques différences dans la conception de notre projet avec la façon de faire habituelle de l’Arche, et il se trouve que la fédération est en train de réfléchir d’ici le mois de mai à l’ouverture à de nouveaux projets. D’ici là nous allons devoir « mettre le turbo » pour présenter d’ici mars/avril un projet aussi détaillé que possible, y compris sur les hypothèses immobilières et le budget !

* Nous avons justement la chance d’avoir rencontré et tissé des liens avec François Crémèse, un ancien chef de service de l’IME de Roybon, qui se trouve être disponible pendant quelques temps pour nous aider. Il a bénéficié d’une formation « d’entrepreneur de l’économie sociale et solidaire » par le centre de formation AROBASE il y a quelques années, et il nous a vivement encouragé à proposer un stage pour un étudiant de cette formation. Nous avons postulé et nous accueillerons en début d’année une stagiaire qui nous aidera à construire le plan de financement et à monter le dossier qui servira à présenter le projet à l’Arche de Jean Vanier, à présenter une demande d’agrément auprès du Conseil Départemental et à des potentiels mécènes, avec des compétences complémentaires aux nôtres !

* Nous avons également rencontré à nouveau les familles et personnes potentiellement intéressées par le projet le 21 décembre, de façon à les tenir au courant et à réfléchir au projet avec elles. Ce fut une rencontre enthousiasmante et nous espérons continuer de travailler avec ces familles. Nous prévoyons également 2 rencontres publiques au cours du premier semestre 2019 pour présenter le projet à d’autres familles et personnes potentiellement intéressées. Cette étape est également cruciale car il s’agit d’une « enquête de besoins », et de créer un réseau de familles sur lequel s’appuyer pour présenter la demande d’agrément auprès du Conseil Départemental.

* Enfin, nous continuons à suivre les avancées du « Bercail Paysan », un autre projet de LVA pour personnes adultes autistes dans le Nord Isère. Ils devraient avoir une réponse du Conseil Départemental très prochainement et cela sera une donnée importante : le CD ne connaissant pas le modèle LVA pour des personnes adultes ayant un handicap mental, et même si les élus comprennent la pertinence, les techniciens ne croient pas à la dimension économique du projet… et pourtant ça existe ailleurs.

* Nous prévoyons donc courant février/mars la visite d’un « Lieu de Vie et d’Accueil » existant depuis 8 ans pour des personnes adultes ayant un handicap mental, le « Grain de Blé » au Mans… ça fait loin mais il en existe très peu pour ce public, et le modèle de ce LVA nous parle beaucoup ! Nous les avons déjà contactés à diverses reprises depuis 2 ans, mais là il s’agit d’aller sur place pour mieux visualiser le fonctionnement concret et l’organisation. On vous raconte ça bientôt !

Maintenant, au boulot ! Suite au prochain épisode, avec on l’espère de nouvelles bonnes nouvelles !

No comments.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code